Bonpoint. Savoir-faire

Série de films savoir-faire réalisés pour Bonpoint.
Creative Director Bonpoint | Esther Loonen
Direction, Images & Editing | by me

Le MANTEAU BASTIDE avec deux poches avant et double boutonnage classique.


Conçue en forme de corolle, la COMBINAISON LUCE pour bébé est boutonnée au dos et aux jambes, elle est resserrée par des smocks.

Arthus Bertrand

Une série de vidéos réalisées pour le site internet et les réseaux sociaux de la marque Arthus Bertrand, médailleur, bijoutier et joaillier (depuis 1803).

Designer | Camille Toupet
Models | Anne-Sophie et Vanja Đaković
Images & Editing | by me

Octobre rose

Diffusion | Apivia Prévention
Réalisation | by me

En Charente-Maritime, le nombre de femmes de 50 à 74 ans, à qui l’on conseille un dépistage systématique du cancer du sein tous les deux ans, a augmenté de 29% en 15 ans. Durant cette même période, le nombre de radiologues agréés a diminué de 27%. Cette pénurie rend difficile la prise de rendez-vous pour une mammographie et entrave le dépistage organisé du cancer du sein. Un état des lieux sur lequel le site 17 du Centre Régional de Coordination des Dépistages des Cancers Nouvelle-Aquitaine et ses partenaires ont souhaité communiquer, à l’occasion de la 28ème édition d’Octobre rose.

pr09re55, the new sustainable omniwear brand by Zita Mészáros

Designer | Zita Mészáros
Model | Meg Fuji
Production, direction & editing | by me

Initially imagined for the kundalini community, but applauded by a wider audience for its timeless, versatile elegance, pr09re55 is an ecologically, socially and ethically conscious clothing line founded in 2019 by Zita Mészáros. Sustainable and stylish, easy to take care of, pr09re55’s innovative and sustainably sourced fabric, saolon is a tree derivative originating from Japan. After the pulp is harvested, the implementation of technological measures further enhances and accentuates the natural resilience of this multifunctional, highly durable material. The finished yarn is then transformed with pr09re55’s quintessential feature: pleats.

The pieces are refined and minimal. The complexity of their design and the painstakingly detailed attention to craftsmanship lends a magical couture air to every single item with the simplicity of the silhouettes allowing for multiple interpretations. Two identical pieces can be worn in radically different ways – with or without accessories, barefoot or with high-heels, enhanced with jewellery or just glowing skin – opening up a whole world of styling possibilities!

Le site de la marque : pr09re55.com

DAWEI automne-hiver 2019

Designer | Dawei
Direction, Images & Editing | by me

Dawei Sun, born in northern China, studied Fine Arts before graduating from the Ecole de la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne (2005). After winning various competitions, he worked for Lolita Lempicka, Balenciaga and John Galliano.

He shared the artistic direction of Cacharel with Ling Liu until 2013, then created DAWEI in September 2016 to offer clothes both urban and romantic, contemporary, sometimes with humor, cut in beautiful Italian fabrics.

Wabara, harmonie en rose

ばら作家、國枝啓司が生み出す「和ばら」を栽培するばら園

Creative direction | Kei NakanishiAi Tamura
Art direction | Ai Tamura & me
Direction, Images & Editing | by mee
Musique | Daniel SonabendEmilien Royere
Special thanks Humming | Lily-Seya
Production | Parameta IncMirrorEthnomedia

Wabara are roses that originated from a rose Farm in Japan called Keiji, a few miles from Kyoto.
Keiji Kunieda has spent most of his life working in the creation of new scented and beautiful roses. In the last years, he added more varieties of roses and created the Wabara brand together with his son Ken Kunieda.
WABARA is a combination of two Japanese words. WA is a Japanese cultural concept usually translated into English as “harmony”. BARA is the Japanese name for rose.
In the belief that roses will grow healthy, shiny and with more strength, the Japanese creators share the philosophy that, in order to live in harmony and coexist with the environment, the roses should be grown with organic fertilizer, free from chemicals.

Paule Ka, campagne hiver 2017-2018

Photographer’s Agency | 2bmanagement
Photographer | Miles Aldridge
Mannequin | Anna Cleveland
Paule Ka creative director | Alithia Spuri-Zampetti
Set designer | Vincent Olivieri
Make-up artist | Stephane Marais
Hair artist | Sebastien Bascle
Filmmaker & Backstage photographs | by me

Le shooting de la campagne Paule Ka Hiver 2017/2018 a été l’occasion de croiser la sophistiquée Anna Cleveland et le créatif Miles Aldridge, façonnant sous l’œil léger mais aiguisé de la directrice artistique de Paule Ka, Alithia Spuri-Zampetti, des images au rendu typiquement… aldridgien.

Behind the scenes Paule Ka
Behind the scenes Paule Ka
Behind the scenes Paule Ka
Behind the scenes Paule Ka

VISPRING, video scenography

Creative direction | Catherine Delas
Images | James Bort & Jean-Christophe Moine
Creative direction – Consulting | by me
Production | Atelier 111Total Concept

Video diptych made for the Vispring stand at imm cologne 2017.
Live broadcast mixed with original footages of Dartmoor (Devon, England) & Vispring factory in Plymouth.

The diptych video was adapted from a triptych video made in 2016 by James Bort (images) & Jean-Christophe Moine (images & editing), see below.

 

Paule Ka, show printemps-été 2017, Jardin des plantes, Paris

Paule Ka creative director | Alithia Spuri-Zampetti
Music | Arnaud Clémente Jacques
Stage set | Andy Hillman Studio
Hair artist | Delphine Courteille
Make-up artist | Marie Duhart
Production | Napoleon Events
Direction, Images & Editing | by me

Filmed at Muséum national d’Histoire naturelle,
Grande serre, Paris.

Albert Elbaz/LANVIN – Manifeste. Maison Européenne de la Photographie, Paris

Scenography |  Alber Elbaz
Photos | But Sou Lai, Mark Leibowitz, Katy Reiss, James Bort, Juliette Da Cunha, Alex Koo
Video triptych | by me

Maison Européenne de la Photographie, Paris.
9 September – 31 October 2015

Alber Elbaz and his team at Lanvin have come up with an introspective exhibition, as opposed to a retrospective, at the Maison Européenne de la Photographie, collating behind-the-scenes films, photographs, pattern pieces and toiles, to lift the lid on the process from sketch to show.

« Orchestrée par Alber Elbaz avec l’aide de ses équipes, cette exposition plonge le visiteur dans l’intimité des essayages, l’émotion des défilés Lanvin et la beauté des créations. Une première dans l’histoire de la plus ancienne maison de couture parisienne toujours en activité. Cinq salles pensées comme des ambiances mettent en lumière le travail du créateur, non comme un monologue, mais dans un dialogue continu entre mode et photographie. Plus de 350 clichés signés des photographes But Sou Lai, Mark Leibowitz, Katy Reiss, James Bort, Juliette Da Cunha et Alex Koo retranscrivent la passion du vêtement. Une installation vidéo rythmée par la voix du créateur et animée par trois projections à partir d’images backstage, réalisées par Jean-Christophe Moine, et de défilés, captées par Séraphin Ducellier, complète cette scénographie. »

Source :
mep-fr.org/evenement/alber-elbaz-lanvin-manifeste/

Chaque week-end du 09.09.2015 au 31.10.2015, en complément de l’exposition,  l’auditorium de la MEP a diffusé une série des courts-métrages réalisés pour Lanvin : « A partir d’images filmées en coulisses, dans les ateliers, en essayages avec le couturier ou pendant les backstages des défilés Lanvin, il retranscrit l’ambiance de ces instants rares ».

mep-courts-metrages-jean-christophe-moine

Lanvin Exhibition Alber Elbaz
Lanvin team with Alber Elbaz for the exhibition Alber Elbaz/Lanvin – Manifeste – Maison Européenne de la Photographie – Alex Koo, Jean-Christophe Moi, But Sou Lai, Alber Elbaz, Juliette Dacunha, Katy Reiss (Mark Leibowitz and James Bort miss)

STARS-OF-MANIFESTE-27

affiche-alber-elbaz-lanvin-manifeste-mep-paris

The Color Bars Experience. Tribute to Elliott Smith

Direction & Editing | by me

The Color Bars Experience est une bande d’amis réunis par Yann Debiak pour réaliser une revisite originale du dernier album d’Elliott Smith, « Figure 8 ». Onze musiciens classiques et trois chanteurs issus de la scène pop rock interprètent les morceaux ré-arrangés par Christophe Patrix, Ekaterina Debiak-Malachkova et Bert Verschueren.

Kenneth Stringfellow (les Posies, REM, Mercury Rev) apporte une vision et une interprétation trés claire des titres de Smith. Son travail sur les harmonies de voix apporte une dimension proche des Beatles.

Troy Von Balthazar (Chokebore), avec son background punk et sa carrière solo de songwriter, évoque le propre cheminement d’Elliott Smith. Entre puissance et fragilité, sa voix incarne les textes et les atmosphères de l’album.

Jason Lytle (Grandaddy ), ami proche d’ Elliott Smith, avec qui il partagea la scène lors de la tournée « Figure 8 », offre une interprétation limpide et sensible.

Cette bande-annonce a été tournée à l’occasion des deux premiers concerts du Color bars Experience, donné en mai 2015 au Printemps de Bourges et à la Maison de la Radio (Paris).

Lanvin. Les coulisses du défilé des 125 ans de la Maison

Vidéo réalisée pour les 125 ans de la Maison Lanvin.
Designer | Alber Elbaz
Events company | villa eugénie
Direction,  Images & Editing of the making-of | by me

En 2014, Lanvin fête ses 125 ans et retrace son histoire, de Jeanne Lanvin à Alber Elbaz. Les nombreux contenus exclusifs diffusés sur le web mettaient en lumière le patrimoine de Lanvin et la créativité d’Alber Elbaz, notamment dans ce film, tourné dans les coulisses de la Maison.

Naomi et Lisa-Kainde Diaz, Ibeyi

A peine les pieds posés sur le tarmac de Roissy, je reçois un appel de Luc Gaurichon, le boss de Caramba. Es-tu disponible demain pour une captation de concert ? Les sœurs Diaz du duo Ibeyi terminent une résidence à La Sirène (la belle et dynamique salle de concert de la Rochelle) et on aurait besoin d’une trace de ce travail. Evidemment, oui !

La rencontre avec les jumelles Naomi et Lisa-Kainde est naturelle et amicale. L’ambiance et drôle, les anecdotes savoureuses et la relation entre les deux sœurs électrique et complice à la fois.

Comme d’habitude, l’accueil de La Sirère est parfait. David Fourier se plie en quatre pour nous faciliter le boulot. Un vrai bonheur. Le concert est une agréable découverte qui titille l’ethnologue que je reste, curieux des références que les artistes puisent dans la tradition yoruba et la culture cubaine.

Une petite séance photo après le concert, clic-clac, on espère se revoir vite !
Et dans la boite, j’ai le premier concert des deux sœurs !

Lanvin, automne/hiver 2014-2015

Designer | Alber Elbaz
Paroles | Marcel Kanche
Direction, Images & Editing of the making-of | by me

En exclusivité sur Vogue.fr, le film des coulisses de sa collection Automne/Hiver 2014-2015, présentée à la Fashion Week de Paris. Il a été réalisée par Jean-Christophe Moine, qui a fait appel à l’auteur-compositeur-interprète Marcel Kanche, auteur de «Qui de nous deux ?» (M) et de «Divine idylle» (Vanessa Paradis), pour amplifier le spectacle de mots récités comme un poème, des vers troublants qui ajoutent à l’atmosphère sombre et luxueuse du défilé.

lanvin-backstage-2014-exclu-vogue

Troy von Balthazar – Rough portrait project

Images, editing | by me
Project | by ethnomedia team

Troy Von Balthazar est dévoué corps et âme à sa musique. Méconnu mais reconnu, il est qualifié de «nouveau Bob Dylan» par Patti Smith, et unanimement respecté par la critique qui y voit un «song writer brillant» à l’univers inimitable et puissant.
Après les années tumultueuses dans le groupe hawaïen Chokebore, dont il fut le Leader dans les 90’s, devenu culte après sa découverte par Kurt Cobain et ses premières parties de Nirvana, il privilégie depuis 20 ans des compos épurées et des scènes en solitaire, pour distiller sa poésie musicale d’oxymores saturniens, élixirs et poisons à la fois.

Troy traine sa mélancolie en Europe, mais retourne régulièrement à LA, aux sources de sa musique. Là-bas, il a vécu un temps dans sa voiture avant d’être accueilli par Leonard Cohen. Etranger au marketing, indifférent au succès commercial, il cultive un romantisme moderne et un symbolisme désabusé, incarnant la désillusion et le mal-être d’une génération qui se nourrit toujours des symboles, des images et des méandres de ce personnage de conte moderne.

Troy von Balthazar, cet « immense songwriter, constamment tiraillé entre le bord de la falaise et le haut des cimes » (Les Inrocks).

Ce portrait intime de TvB invite à le suivre à différents moments de son activité artistique (composition, enregistrement, scène). Il raconte son histoire, réfléchit sur le sens qu’il donne à ses choix de vie et ses choix musicaux, donne son sentiment sur le mouvement musical dans lequel il s’inscrit. Il constitue le point de départ d’un portrait plus général, celui d’un mouvement musical et d’une communauté artistique. Le regard d’autres artistes de cette scène, l’expérience de professionnels (producteurs, directeurs de Label, ingés son…) dessine la singularité de ce mouvement et la difficulté de penser la reconnaissance et le succès. Comme si l’un et l’autre risquaient d’exclure l’artiste de la position qu’il occupe, où nulle compromission n’est possible.

Lieu de mémoire de l’usine de papier peint Leroy

Série de portraits pour le lieu de mémoire de l’usine de papier peint Leroy, Espace culturel « Les 26 couleurs », Saint-Fargeau-Ponthierry (visite virtuelle). Ces vidéos sont projetées dans l’espace muséographique.

Ethnographie visuelle, réalisation | by me
Montage | Isabelle Pires et Frédéric Legrand

René Litt, dessinateur

Maurice Louis, graveur

Raymond Courtier et Aristide Cortiana, ouvriers