Per Dare, pièce chorégraphique d’Alice Kinh


Conception et chorégraphie | Alice Kinh
Co-création et interprétation | Léa Anderson
Création lumière | Jérôme Beaudoin
Création vidéo | Adrien Heinz
Musique | Maryus Vague
Regard dramaturgique | Emilie Léveillé
Festival A Corps | TAP – Théâtre Auditorium de Poitiers
Photographie | by me

Présentation sur le site du TAP : Solo fantomatique de la perte
Présentation sur le site d’Alice Kinh.

PER-DARE-ALICE-KINH-2-3

Après le quatuor Farandole de solitudes, le solo Per dare est le deuxième volet d’un travail qui s’inspire des danses macabres du Moyen-Âge et questionne l’absence, la mort et la solitude. Alice Kinh explique que les danses macabres ne sont pas morbides, mais expriment à l’inverse la force vitale, la force créatrice, populaire et festive du vivre ensemble.

Dépasser l’angoisse de mort, regarder la mort en face, l’apprivoiser, c’est ce que propose la chorégraphe et son interprète Léa Anderson dans ce solo qui invite les spectateurs à contempler et ressentir l’absence et la présence des êtres disparus.

PER-DARE-ALICE-KINH-2-4

 

PER-DARE-ALICE-KINH-2

 

PER-DARE-ALICE-KINH-92081

 

PER-DARE-ALICE-KINH-92717

 

PER-DARE-ALICE-KINH-92743

 

PER-DARE-ALICE-KINH-92786

 

PER-DARE-ALICE-KINH-92867


Arno 1000786

ARNO

/ ARNO, Musique, Photographie
Vache 1010162

Une vache

/ Photographie

XIXA

/ Musique, Photographie