Etoil’Clown, des clowns à l’hôpital

Les clowns hospitaliers
Reportage | by me

Au milieu des années 80, les clowns sortent des cirques pour explorer d’autres espaces, et notamment les hôpitaux !

Apollon, dieu des arts, était aussi un dieu guérisseur. Quant à son fils Asclépios, dieu de la médecine, il accueillait dans son sanctuaire, il y a plus de deux mille ans, des hommes et des femmes venus chercher un soulagement à leur souffrance. Il s’y jouait des tragédies aux vertus thérapeutiques, car les Grecs croyaient en la puissance du verbe et du jeu pour soulager la douleur.

La construction de théâtres dans les hôpitaux a été engagée dès les années 30 en France, mais il a fallu attendre les années 80 pour voir la multiplication de projets artistiques et culturels dans des services de pédiatrie et des hôpitaux psychiatriques. Depuis 1999 seulement, une convention entre les ministères chargés de la culture et de la santé favorise le développement d’activités culturelles et artistiques dans les hôpitaux et incite les acteurs culturels et directeurs d’établissement de santé à construire ensemble une politique culturelle.

C’est dans ce mouvement de ré-introduction de l’art et de la comédie dans les lieux de soin que l’art clownesque a investi, lui aussi, les couloirs de l’hôpital.

Lire le reportage complet : Des clowns à l’hôpital